Logiciel spécifique DATV pour la mesure et réception DVB-S

Comment fonctionne Tutioune?

Messagede F4HDK - Guillaume » Lun 2 Sep 2013 17:18

Bonjour Jean-Pierre,

Sans dévoiler de secret, peux-tu nous expliquer comment fonctionne Tutioune?
Est-ce que 100% des informations et des "fonctions" sont exclusivement récupérées par un dialogue I2C avec la puce démodulateur (STB0899 par exemple)?

Ce qui me surprends, c'est la possibilité d'afficher des "constellations". Est-ce que ce sont des constellations réelles? Ou alors des constellations fictives reconstituées (simulées) à partir de toutes les informations fournies par le démodulateur en I2C? (phase, bruit, etc...)

Ou alors est-ce qu'avec ces cartes, on a accès à une numérisation du signal démodulé (signaux I-Q), via un convertisseur A/N performant? Ca serait l'idéal pour avoir des mesures en "temps réel", et précises.

Et j'ai la même question pour ton nouveau logiciel "Tiny Spectrum Analyser" dont tu parles ici.
viewtopic.php?f=68&t=220
Pareil, est-ce que c'est créé uniquement avec la puissance "mesurée" par le démodulateur, et récupérée par le PC en I2C? Ou une numérisation des signaux I-Q?

Merci d'avance pour toutes les explications que tu pourras nous apporter!

Guillaume - F4HDK
F4HDK - Guillaume
 
Messages: 5
Inscription: 31 Aoû 2013

Re: Comment fonctionne Tutioune?

Messagede F6DZP » Mar 3 Sep 2013 06:33

Bonjour Guillaume,

Est-ce que 100% des informations et des "fonctions" sont exclusivement récupérées par un dialogue I2C avec la puce démodulateur (STB0899 par exemple)?

Oui, toutes les infos sont récupérées par dialogue I2c:
- IQ est numérisé dès sa sortie du zero tuner et on peut aller lire les valeurs PowerI et PowerQ dans 2 registres.
- les valeurs AGC1 et 1GC2 sont aussi données, ce qui me permet de calculer le niveau RF à partir de tableaux comparatifs faits avec du matériel pro (analyseur de spectre FS313 avec DSP pour calcul du Power RF en temsp réel ou sonde NRP-Z11 reliée à mon smartphone...(http://www.rohde-schwarz.fr/file/n174_nrp_fr.pdf)
- MER est aussi donnée, je le recalcule en comparaison avec les résultats de l'analyseur DVB : SEFRAM 7856


Ce qui me surprends, c'est la possibilité d'afficher des "constellations". Est-ce que ce sont des constellations réelles?
oui, le STB0899 calcule lui-même et fournit les valeurs des points de constellations.
Ce sont donc des valeurs réelles.
Comme j'ai programmé en multithread, il y a une thread qui travaille en permanence pour récupérer les données et afficher les constellations pendant que d'autres threads font le reste du boulot.

Ou alors est-ce qu'avec ces cartes, on a accès à une numérisation du signal démodulé (signaux I-Q), via un convertisseur A/N performant? Ca serait l'idéal pour avoir des mesures en "temps réel", et précises.
IQ est numérisé à 108 MHz et on peut aller lire via I2C les valeurs PowerI et PowerQ à une vitesse seulement limitée par la bande passante i2C occupée aussi par d'autres threads .
On a donc des mesures précises et quasi en "temps réel" mais pas vraiment de I et Q mais du calcul Power I et Power Q déjà fait.

Et j'ai la même question pour ton nouveau logiciel "Tiny Spectrum Analyser" dont tu parles ici.
viewtopic.php?f=68&t=220
Pareil, est-ce que c'est créé uniquement avec la puissance "mesurée" par le démodulateur, et récupérée par le PC en I2C? Ou une numérisation des signaux I-Q?


réponse identique: le démodulateur me donne via I2C les valeurs PowerI/powerQ après les avoir numérisés et fait le calcul. Pour le mode Analyseur de spectre et mesureur de bruit je squeeze la partie demod DVB, débranche les fonctions AGC, derotator ... et pousse le tuner hors des spécif du fabricant ( le tuner de la TT S2-1600 peut travailler de 600 MHz à 2600 MHz...alors qu'il est donné pour 950-2150 MHz)

Les limites sont:
- l'utilisation obligatoire de l'I2C et donc sa vitesse/bande passante et encombrement en mutithread
- la bande passante du filtre RF qui ne peut malheureusement pas être réglée en dessous de 10 MHz ( 2 x 5MHz Butterworth filter)

Il y a des infos complémentaires dans la doc de ce que j'ai présenté au dernier show du BATC l'an dernier.
viewtopic.php?f=56&t=219

Je pense attaquer un petit montage d'un boitier de mesures avec juste un petit micro processeur - PIC ... ou autre - et un afficheur pour faire un appareil de mesure indépendant, sans PC.

Jean Pierre F6DZP
F6DZP
 
Messages: 622
Inscription: 24 Déc 2010

Re: Comment fonctionne Tutioune?

Messagede F4HDK - Guillaume » Mar 3 Sep 2013 07:12

Merci pour toutes ces infos, ça répond bien à mes interrogations.

En ce qui concerne le filtre passe bande de 10MHz, ça doit être très gênant pour faire un analyseur de spectre, non?
Est-ce qu'il faut comprendre que le spectre est comme 'lissé', moyenné sur une fenêtre glissante de 10MHz? Si c'est bien ça, alors ça doit empêcher de voir finement la forme des signaux, par exemple pour régler un filtre.

Pour obtenir un vrai analyseur de spectre, il faudrait sans doute numériser les signaux I-Q, mais à au moins 20MHz, et appliquer des transformées de fourrier dessus. Pas simple à faire...

Guillaume - F4HDK
F4HDK - Guillaume
 
Messages: 5
Inscription: 31 Aoû 2013

Re: Comment fonctionne Tutioune?

Messagede F6DZP » Mar 3 Sep 2013 07:47

oui le filtre ne descendant pas en dessous de 10 MHz on obtient un résultat suffisant pour balayer une bande, voir les signaux existants, les harmoniques etc mais pour analyser précisément un signal se ne sera pas génial.
Est-ce qu'il faut comprendre que le spectre est comme 'lissé', moyenné sur une fenêtre glissante de 10MHz? Si c'est bien ça, alors ça doit empêcher de voir finement la forme des signaux, par exemple pour régler un filtre.

Eh oui hélas.
C'est pour cela qu'au début je ne pensais pas faire un analyseur de spectre car je voyais cette importante limitation.
Mais pour surveiller une bande, voir notamment les signaux Wifi dur 2,4GHz qui risquent de nous embêter pour recevoir la station DATV de l'ISS sur 2,422 GHz cela peut quand même rendre de bons services.

Il faut quand même penser que c'est fait avec du matériel accessible à pas cher et pas fait pour cela au départ...
Cela donne une première possibilité de "vision" aux OM qui n'ont pas d'analyseur de spectre qui monte jusqu’à 2.6 GHz.

Sinon c'est quand même une super possibilité pour mesurer des signaux DVB-S.

Jean Pierre F6DZP
F6DZP
 
Messages: 622
Inscription: 24 Déc 2010

Forums Statistiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Options

Retourner vers TUTIOUNE Logiciel de mesure et réception DVB-S en DATV

cron